tous les accessoires

Les accessoires: des produits indispensables au système constructif ossature bois (COB)

Bardages

Bardages Bois

Lames de bardages en bois massif, recevant ou non une finition de type lasure ou peinture. Leur mise en oeuvre doit respecter les spécification du DTU 41.2.

Bardages fibre ciment

Revêtements extérieurs à base de matériaux dérivés du bois qui reçoivent un traitement spécifique en usine, leur conférant une très bonne durabilité. Leur mise en oeuvre doit respecter les spécifications du DTU 41.2. si le produit est dit traditionnel ou conformément à l’avis technique le concernant.

Bardages PVC

Une solution économique qui offre toutefois de nombreux avantages résistance aux chocs, aux intempéries, aux produits chimiques, aux moisissures, auto-extinguible, tout cela pour un faible poids. Il nécessite peu d’entretien. Cependant, parmi ses inconvénients, on peut citer l’emploi de dérivés du pétrole dans sa fabrication, la diffusion de chlorures en cas d’incendie. Le PVC reste une imitation du bois qui manque de naturel et de vivant.

Enduit crépi type RPE

Revêtement extérieur type ITE appliqué sur une base d’isolant polystyrène constitué d’une fibre de verre marouflée dans un pré-enduit. Sur cet enduit, appliqué et séché en usine, sera appliqué le crépi final de formes (grésé, feutré ou ribbé) et de couleurs différentes.

Pour le propriétaire, la haute résistance de ce système à la fissuration, aux chocs et aux intempéries offre l’avantage de cycles de rénovation particulièrement longs. Il en résulte à terme une économie substantielle.

Isolants

Comme tous les produits de la construction, les isolants, quelles que soient leur famille et leur nature, doivent faire l’objet de Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) conformes à la norme NF P 01-010. Ces fiches sont consultables sur la base de données publique www.inies.fr ainsi que sur les sites Internet des industriels. Elles s’appuient sur des analyses de cycle de vie des produits.

Bois

Le panneau de fibre de bois est obtenu à partir de défibrage de chutes de bois de sapin. L’adjonction d’eau permet d’obtenir une pâte qui coulée, laminée et séchée produit des panneaux de diverses densités, profilages et épaisseur. Il n’y a pas de colle, c’est la résine du bois qui permet le colmatage des fibres. En terme de performance technique et de durabilité, les isolants à base de ressources naturelles végétales présentent les mêmes niveaux de performance que les isolants de synthèse ou les isolants à base de ressources minérales.

Laine de verre

La laine de verre est un matériau isolant de consistance laineuse obtenu par fusion à partir de sable et de verre recyclé (calcin) (norme PR EN ISO 9229). Elle a été inventée en 1938 par Russell Games Slayter d’Owens-Corning, depuis elle est utilisée abondamment pour l’isolation thermique, l’isolation phonique et la protection incendie de tous types de bâtis. Elle est imputrescible par nature et non hydrophile. Généralement, les LV sont classées A1 ou A2 selon le système européen des Euroclasses de réaction au feu.

Laine de roche

Constitué d’un réseau de fibres emprisonnant des cellules d’air sec et stable, la laine de roche est constituée à 98% de basalte et de 2% de liant organique.

Sa remarquable tenue au feu (jusqu’à 1000°C) en fait un isolant de choix pour tous les établissements recevant du public (ERP). Il bénéficie d’un classement A1 selon le système des Euroclass de réaction au feu.

Polystyrène expansé

Le polystyrène expansé est aujourd’hui l’isolant qui offre un bon rapport performances thermo-acoustiques, prix et durabilité. C’est un matériau léger et 100% recyclable, parfaitement adapté aux enjeux du développement durable. Il est principalement utilisé en complément d’isolation rapporté par l’extérieur.

Produits d’étanchéité

A l’air

Cette notion consiste à rendre l’habitation étanche au flux d’air afin de limiter au minimum les pertes d’énergie et les gênes occasionnées.
La satisfaction à l’exigence relative à cette fonction est à examiner tant en partie courante qu’aux joints et liaisons entre murs,planchers, toiture.

A l’eau – Pare Pluie

Le film pare-pluie a pour fonction de protéger les parois extérieures des structures en bois (murs et toitures) des éventuelles pénétrations d’eau, de renforcer l’étanchéité à l’air de la construction et de protéger provisoirement les parois en attente de la pose du revêtement extérieur (bardage ou couverture). Ce film doit être étanche à l’eau mais perméable à la vapeur d’eau.

A la vapeur Pare vapeur

Le pare-vapeur est un matériau imperméable en plaque ou en film mis en œuvre sur la face chaude de la paroi (verticale, horizontale ou inclinée), dont la fonction est de limiter la transmission de vapeur d’eau à travers la paroi, pour éviter la formation du point de rosée à l’intérieur de l’isolant. Il peut contribuer aussi à l’étanchéité à l’air de la construction.
Une condensation à l’intérieur de la paroi aurait pour conséquence de nuire au performances et à la durabilité du complexe « mur ».

Métal

Pour concevoir nos structures, la quincaillerie est un élément essentiel de nos assemblages : mur / plancher, mur / charpentes… Nous disposons d’un large choix de produits : pointes, clous, agrafes, vis, tirefonds, boulons, tiges filetées, chevilles métalliques, équerres, étriers, … À chaque connexion sa solution.